Qui Est La Mère De Juliette Armanet

Répandez l'amour du partage
Qui Est La Mère De Juliette Armanet
Qui Est La Mère De Juliette Armanet

Qui Est La Mère De Juliette Armanet – Sans conteste, Juliette Armanet est le plus gros succès musical de l’année 2017 en France. Depuis 2014, cette enfant prodige impose son image de gentille fille à la télévision et sur les scènes de concerts françaises et belges. Avant cela, elle s’est essayée au journalisme et à la réalisation de films documentaires.

Ses premières années à Lille se déroulent en immersion dans la musique de Véronique Sanson, Michel Berger et Françoise Hardy, qui ont tous laissé une marque indélébile dans son univers musical. Beaucoup de gens la voient comme la prochaine grande star de la musique française. Son premier album, “La Petite Amie” en 2017, a été un succès dès sa sortie.

Selon GQ, elle est la meilleure chanteuse de l’année. Le 4 mars 1984, Juliette Armanet fait son entrée dans ce monde en fière native de Lille (Nord). Elle a reçu une éducation musicale dans la maison d’une famille de libraires à Villeneuve d’Ascq, en France (son père était pianiste de jazz).

Elle a commencé à jouer du violon parce qu’elle voulait impressionner sa famille, mais en tant que préadolescente rebelle, elle s’est lassée de la musique classique et a arrêté. Il a trouvé son inspiration dans les écrits d’auteurs comme William Shelley, Alain Souchon, Bashung et Barbara.

Elle a commencé à écrire de la musique à 14 ans et à jouer dans des duos de jazz avec son père. Elle se met à l’écriture après avoir lu les œuvres de ses illustres ancêtres et le fait en français. Mais ce n’est pas un champ que vous devez saisir. Elle déracine à 16 ans et part à Paris. Elle y a longuement réfléchi, mais a décidé d’obtenir une maîtrise en littérature et en théâtre. Elle a obtenu un stage en production plus par chance que par design.

Qui Est La Mère De Juliette Armanet

Son intérêt pour le journalisme documentaire a été éveillé en étant témoin de la transformation de son père. Elle a consacré une décennie à ce domaine et ses efforts ont été récompensés par des critiques élogieuses. parmi ses nombreux films pour Arte et France Culture, “Eloge de la jupe” (2011, Arte) est largement considéré comme l’un des meilleurs.

Les débuts

Le journaliste a senti les vibrations du musicien à travers le sol. Sa comédie musicale “Ma boucherie amoureuse” de 2005 était la première du genre. Elle joue dans “Micmacs à tire-larigot” de Jean-Pierre Jeunet aux côtés de Dany Boon en 2009. Qu’est-ce qui l’a poussé à faire de sa passion de toujours un métier ? Sa chanson “Hermaphonic” est sortie en 2010. Elle doute que ses efforts préliminaires soient suffisants.

Elle a attendu encore quatre ans avant de participer au concours Inrocks « Sohn loves the inRocKs lab 2014 », qu’elle a finalement remporté. Dans la plus pure tradition poétique française, elle chantera “L’amour en solitaire” au Trianon le 27 septembre. Jusqu’à ce que son frère vienne l’aider (alors qu’elle était encore en pyjama au pied de son lit), elle n’a pas pu terminer la chanson. Son mélange de sons acoustiques et électroniques est parfait.

En 2016, elle interprète en solo « Rider »

L’EP “Cavalier Seul”, de Juliette Armanet, a été annoncé pour avril 2016 et présente quatre des compositions originales de l’artiste. Les critiques sont tombées, et elles sont unanimes : ce nouveau venu est le digne héritier des plus beaux fleurons de la variété haut de gamme de la chanson française.

La jeune créatrice s’extasie devant les fréquentes comparaisons faites entre elle et Véronique Sanson, William Sheller et Bashung (et son “Bijou, Bijou”). Cependant, avoir de tels maîtres n’est pas sans stress. Un dimanche sur France 2, sous la tutelle attentive mais encourageante de Véronique Sanson, Juliette Armanet a fait preuve de courage en chantant au piano.

Juliette est ouverte à la coopération, comme en témoignent ses projets « Corail » (une collaboration avec Julien Doré) et « Mirage » (une collaboration avec le musicien électro et producteur Saycet), qui comportent tous deux des apparitions d’artistes autres qu’elle. Depuis sa sortie en avril 2017, « Petite Amie » est la suite de « L’amour en solitaire » de 2016 et de « Petite Ami » de 2015.

Des cheveux bruns, un clavier et un microphone. Juliette Armanet est une interprète aux multiples talents qui joue également du piano et chante ses propres chansons. Bien sûr, Juliette n’est pas quelqu’un qui vit dans le passé. Un critique a utilisé le terme « rétromoderne » pour le décrire. Sa diligence et sa détermination lui ont valu le respect. C’est un « boxeur sentimental », comme disent les enfants.

Le personnage « Girlfriend » est bien connecté

La « petite amie » de Juliette fait enfin d’elle un nom connu. Sur les douze titres de l’album, qu’il a coproduit avec Marlon B et Antoine Pesle, le piano sert d’accompagnement primordial à sa voix pure. Ces messages, comme ceux qui les ont précédés, jouent sur le large éventail de sentiments qu’une petite amie est susceptible d’éprouver, allant des bons souvenirs à la peur et à l’inquiétude.

Elle a le béguin pour un artiste de théâtre. L’album n’a reçu que des critiques positives. Les louanges que lui adresse Télérama sont aussi papier que la couronne qu’elle porte en plaisantant sur la pochette de l’album. Ses concerts attirent régulièrement des milliers de fans, dont beaucoup demandent qu’il rejoue bientôt pour eux. Elle a joué devant des salles combles à l’Olympia et à la Cigale à Paris. Vous avez le choix entre deux dates pour sa prochaine représentation à l’Olympia en mars 2018.

Le 17 septembre, elle s’est produite lors de l’événement-bénéfice Printemps solidaire du Refuge. Environ 80 000 personnes étaient présentes. Les mois d’automne et d’hiver verront le voyageur passer un temps considérable en France (et à Bruxelles). Selon GQ, elle est la meilleure chanteuse de l’année. Pour les lecteurs qui aiment Françoise Sagan autant qu’elle, cela peut être une source de réconfort. L’auteur David Foenkinos vous présente ses meilleurs vœux avec un message sur Facebook.

Un disque de retour, c’est sûr

Les quatre années qui ont suivi son dernier grand succès, “Petite Amie”, ont vu Juliette Armanet revenir comme une attraction musicale majeure. Sorti en septembre 2021, « Le Dernier jour du disco » offre un avant-goût de la sonorité globale de l’album. Le deuxième album de Juliette Armanet, intitulé “Brûler le feu”, sortira vers le milieu du mois de novembre. Le titre de la chanson est une déclaration du chanteur, qui conteste l’idée selon laquelle le feu ne peut que nuire. Il est également possible de recharger vos batteries.

Parmi les nombreuses rééditions et shows prévus en 2022

Juliette Armanet poursuit sa tournée en tournée après le succès de son CD. En décembre 2022, sort son album « Brûler le feu 2 ». Les chansons sur lesquelles l’artiste a commencé à travailler après la sortie de “Brûler le feu” mais qu’il n’a pas eu le temps de terminer sont incluses sur ce CD. Des ballades, des morceaux pour piano/chant et des morceaux aux influences disco font tous leur apparition sur ce mini-album. Plus précisément, Juliette Armanet est en lice pour les prix dans les catégories « Tournée francophone » et « Artiste francophone de l’année » lors des prochains NRJ Music Awards 2022.

Un bref aperçu de la vie de Juliette Armanet

Chansons et performances originales de Juliette Armanet. Son album “Girlfriend”, acclamé par la critique, est sorti en 2017. Ses touches EDM adoucissent la mélodie française.

Familles dont les parents sont de grands fans de musique

Une mélodie était toujours dans l’âme de Juliette Armanet. La demoiselle est née à Villeneuve-d’Ascq, ville proche de Lille, en 1984. Ses parents, qui travaillent dans le milieu du livre, lui chantent souvent de tendres chansons d’amour, ainsi qu’à ses deux frères aînés. Son père, musicien de jazz, lui a appris les bases du piano classique et ils ont collaboré sur des musiques originales.

Sa personnalité optimiste et joyeuse l’inspire pour écrire de la musique. Elle regrette plus que tout d’avoir arrêté les cours de piano à l’âge de onze ans. Dès son plus jeune âge, Juliette Armanet commence à composer et à jouer des œuvres originales sur son instrument. Parmi les musiciens qui l’ont marquée, citons Alain Bashung, Barbara et Véronique Sanson. Ses récentes sorties contiennent une ambiance électrique qui rappelle ses influences.

En termes de production, de documentation et d’innovation

En région parisienne, à 16 ans, Juliette Armanet déracine sa vie. Malgré tous ses efforts, elle n’a pas réussi à entrer au Conservatoire National d’Art Dramatique. Pas grave; après avoir obtenu son diplôme de lettres, la jeune femme se lance dans une carrière de journaliste. Dans son travail à la radio et à la télévision, principalement pour France Culture et Arte, elle se concentre sur des thèmes de société.

En 2011, Juliette Armanet réalise le documentaire “Eloge de la jupe” pour la chaîne de télévision française Arte. Les robes sont un emblème mondial de la féminité, et cet hommage émotionnel à ce pouvoir et à cette beauté vient des femmes du monde entier.

Gagnant du concours Inrocks

Par ailleurs, Juliette Armanet maintient sa production musicale. Elle a ensuite commencé à interpréter des solos de piano sur des chansons qu’elle avait écrites. Elle a acquis une grande reconnaissance pour la première fois en 2014, lorsqu’elle a remporté le concours musical « inRocKs lab 2014 », organisé par le magazine Les Inrocks.

Barclay Records l’a signée à la suite de cela. Juliette Armanet a sorti une pièce longue de quatre chansons en 2016. Seul “Cavalier Seul” a été salué tant par le grand public que par la presse scientifique. Pour le musicien, une nouvelle ère avait commencé. Julien Doré apparaît comme artiste invité sur l’album “Mirage” de Saycet, ainsi que sur les titres “Corail” et “La carte poste”, tous deux co-écrits.

Qui Est La Mère De Juliette Armanet
Qui Est La Mère De Juliette Armanet
Sharing Is Caring:

Leave a Comment

error: Le contenu est protégé !!