Mathilde Panot Compagnon

Répandez l'amour du partage
Mathilde Panot Compagnon
Mathilde Panot Compagnon

Mathilde Panot Compagnon – La représentation politique des femmes prend progressivement forme après des années de lutte contre les préjugés. Les nombreuses femmes influentes en politique, comme Mathilde Panot, le prouvent. Grâce à son opposition à la réforme des retraites à l’Assemblée nationale, son nom fait la une de l’actualité ces derniers jours.

La présidente du groupe LFI à l’Assemblée nationale est une femme de grande capacité qui s’est fait un nom en défendant avec vigueur les idées avancées par son parti politique. Faites attention à ses débuts dans sa vie, à son passage en politique et à son histoire personnelle. Mathilde Panot est née le 15 janvier 1989 d’un professeur de mathématiques à Tours, en banlieue d’Orléans, dans la région française d’Indre-et-Loire.

Son père travaille dans l’enseignement de l’agronomie. Elle a des sœurs orthophonistes en Nouvelle-Calédonie, employée du gouvernement à Bercy et travailleuse associative à New York. Mathilde Panot était une jeune femme exceptionnellement brillante depuis son enfance à Saint-Pryvé-Saint-Mesmin jusqu’à son adolescence.

Elle a terminé ses études tôt et avec les honneurs. Puis, en 2013, elle obtient un master en relations internationales à l’Institut d’études politiques de Paris, où elle avait auparavant étudié les sciences politiques. À l’école, Elle a rejoint ATD Quart Monde en tant que bénévole à l’âge de dix-huit ans. Elle a ensuite été chef de projet au sein de l’association Voisin Malin de 2012 à 2016. Il a pu acquérir une précieuse expérience grâce à ces cours. L’âge actuel de 34 ans pour Mathilde Panot.

Son temps en politique

L’engagement politique de Mathilde Panot remonte à son adolescence. La jeune femme a débuté dans ce domaine en 2012, après avoir dirigé plusieurs projets d’autres associations, en rejoignant le Parti de Gauche, créé par Jean-Luc Mélenchon. Elle rejoint ce dernier sans hésitation à l’époque de la création de la France Insoumise. Plusieurs groupes se sont constitués pour soutenir Jean-Luc Mélenchon, fondateur de la France Insoumise et homme politique de 34 ans, lors de sa campagne électorale en 2017.

Les réalisations des organisations ne peuvent être niées. Jean-Luc Mélenchon n’a pas tari de compliments, la qualifiant d’inventive et de tenace. Sa perception de lui-même est qu’il est totalement intrépide. Son entrée en politique a eu lieu lors des élections législatives de 2017. Mathilde Panot remporte un siège au parlement de la région Val-de-Marne.

Mathilde Panot Compagnon

Deux ans plus tard, elle devient membre de la commission du développement durable de l’Assemblée nationale et vice-présidente du groupe LFI. Elle a poussé à la création d’une commission de citoyens concernés pour enquêter sur les méthodes durables de gestion forestière et la disponibilité de l’eau potable en Guadeloupe.

Cette législatrice s’est démarquée à l’Assemblée nationale grâce à sa personnalité magnétique. Elle devient la plus jeune présidente de groupe de l’histoire de l’Assemblée nationale lorsqu’elle est élue, en octobre 2021, à la tête du groupe parlementaire « La France Insoumise ». Mathilde Panot a consacré sa vie professionnelle à lutter avec passion pour la survie de l’humanité et de la Terre. Elle a été qualifiée de “députée la plus verte” par le groupe citoyen “Agir pour l’Environnement”.

Peut-on supposer que Mathilde Panot n’est pas seule ?

La présidente du plus grand groupe parlementaire de gauche est une personne simple qui ne vit pas comme sa position le justifie. Un profil de Mathilde Panot de juillet 2022 dans Libération suggère qu’elle et ses copains tout aussi radicaux partagent un appartement. Le statut de sa vie amoureuse est inconnu pour le moment. Après de longues journées à l’Assemblée nationale, on n’entend parler que d’une femme heureuse, pleine de vie et qui aime s’évader à vélo.

Biographie

Mathilde Panot est née le 15 janvier 1989 à Tours, en Indre-et-Loire, fille d’un professeur et formateur en agronomie. Elle a grandi dans la région d’Orléans. Son diplôme de l’Institut d’études politiques de Paris lui a été décerné en 2013. L’adolescente décide de consacrer son temps à aider les autres, elle rejoint donc l’association ATD Quart Monde en tant que bénévole.

Elle a débuté sa carrière comme chargée de mission au sein de l’association Voisin Malin, notamment sur le quartier populaire de Grigny dans l’Essonne. Elle développe des campagnes sur certains sujets et encadre des projets communautaires (bibliothèques de rue, ateliers théâtraux, etc.). Elle a commencé à soutenir la carrière politique de Jean-Luc Mélenchon en 2012, lorsqu’elle a rejoint le Parti de gauche qu’elle a contribué à créer.

Elle a participé à la constitution de groupes de soutien réussis pour la campagne électorale de Jean-Luc Mélenchon qui s’est déroulée en 2017. Elle remporte le siège de la 10e circonscription du Val-de-Marne le 18 juin 2017, faisant d’elle une députée. Elle a rejoint la commission sur la durabilité développement durable et a été élue vice-présidente du groupe LFI à l’Assemblée nationale en 2019. Elle envisage notamment de créer une commission d’enquête citoyenne sur l’eau et une autre sur la gestion alternative des forêts.

Elle est devenue la plus jeune présidente de groupe à l’Assemblée nationale lorsqu’elle a été élue à la tête du groupe parlementaire La France Insoumise en octobre 2021. Elle succède à Jean-Luc Mélenchon, qui donnera le coup d’envoi de sa propre campagne présidentielle en 2022.

Elle a été réélue présidente du groupe parlementaire LFI le 21 juin 2022, avec 100 % des voix. Elle a remporté le vote avec une écrasante majorité. Mardi 21 juin, Mathilde Panot a été reconduite à la tête de La France insoumise à l’Assemblée nationale. Même si la députée du Val-de-Marne occupe son siège depuis octobre 2021, son pouvoir est passé de 17 à 75 députés. Mathilde Panot est fille d’éducateurs, est née à Tours, en France, et a actuellement 33 ans.

Jean-Luc Mélenchon lui donne le surnom

Jean-Luc Mélenchon n’a eu que de l’admiration pour sa successeure à la tête du groupe LFI à l’Assemblée nationale, affirmant notamment “c’est la meilleure présidente de groupe au monde” et “rien ne lui fait peur”. En octobre 2021, le chef rebelle lui confie le contrôle de la campagne présidentielle. Il a été salué comme militant et organisateur par celui qui a choisi de ne pas briguer de mandat législatif cette année.

Les autorités algériennes l’ont arrêtée

Dans une publication sur Facebook, la députée a expliqué qu’elle et son adjoint s’étaient rendus en Algérie fin septembre 2019 pour “rencontrer les acteurs et actrices du mouvement populaire pour comprendre, apprendre et exprimer notre solidarité avec cette révolution du sourire”. Ces affirmations ont été démenties par l’administration algérienne.

Le « député le plus vert », comme ils le disent

L’organisation citoyenne “Agir pour l’Environnement” a publié le 29 mai son classement des députés les plus écologistes de la législature précédente, quelques jours seulement avant le premier tour des élections législatives. Elle a déterminé que Mathilde Panot était la députée la plus respectueuse de l’environnement en comptant le nombre de fois que chacun des 577 députés a voté pour ou contre l’environnement sur 17 textes différents (avantage fiscal sur l’huile de palme, interdiction des vols intérieurs lorsqu’il existe une option ferroviaire) de moins de quatre heures, lutte contre l’artificialisation des sols, pérennisation d’un menu végétarien quotidien dans les cantines scolaires, etc.). A égalité avec Delphine Batho, ancienne ministre de l’Environnement.

Elle a entendu le terme « poissonnier » être utilisé dans la salle d’audience

Mathilde Panot a été qualifiée de « poissonnière » dans l’hémicycle par le délégué LREM Pierre Henriet en février 2021. Une insulte « sexiste » qui s’est soldée par la perte d’un mois d’indemnité et d’une conférence sur le règlement. Ce n’est pas souvent qu’un député de l’Assemblée nationale est interpellé pour avoir utilisé un langage sexiste, mais c’est l’un de ces cas. Certainement une grande amélioration. Ne laissons rien passer”, a salué le député, avant d’expliquer qu’il allait bientôt passer la journée dans le Morbihan avec un vrai pêcheur.

Farida Chikh, une infirmière reconnue coupable de « violences n’entraînant pas une incapacité temporaire de travail » contre plusieurs agents de la puissance publique, a remplacé Mathilde Panot. Quelques minutes après avoir lancé des missiles et pointé du doigt la police lors d’une manifestation de soignants à Paris en juin 2020, elle a été interpellée.

À l’automne 2021, lorsque Jean-Luc Mélenchon quitte la présidence du groupe LFI à l’Assemblée nationale, il la nomme à ce poste. Comme le dit Jean-Luc Mélenchon, « rien ne lui fait peur » (en référence à Mathilde Panot). Députée LFI du Val-de-Marne, leader de l’opposition à la réforme des retraites, elle s’est toujours prononcée en faveur du projet de loi Insoumis.

Mathilde Panot Compagnon
Mathilde Panot Compagnon
Sharing Is Caring:

Leave a Comment

error: Le contenu est protégé !!