Céline Quatennens Vie Privée

Répandez l'amour du partage
Céline Quatennens Vie Privée
Céline Quatennens Vie Privée

Céline Quatennens Vie Privée – Tout comme son inspiration. Il lui a été reproché d’être trop respectueux en relayant les propos du leader de La France insoumise, alors qu’il a un discours très courtois. Les récentes élections ont vu la réélection d’Adrien Quatennens, candidat du Nupes pour la 1ère circonscription du Nord, avec 65,24 pour cent des suffrages, contre 34,76 pour cent pour Vanessa Duhamel, la candidate MoDem investie par Ensemble.

Son héritage politique sera toujours marqué par la polémique personnelle qui l’a conduit à démissionner de son poste de coordinateur de La France insoumise. Dans une interview accordée à ce journal, Adrien Quatennens avait révélé quelques informations personnelles. Quelques phrases plus tard, il explique pourquoi il a abandonné son métier après avoir obtenu un BTS gestion de business unit : « J’ai rencontré des professeurs qui étaient un peu déçus, mais dès que j’ai eu l’opportunité de travailler pour avoir la vie que je voulais avec celle qui est devenue ma femme”.

Après avoir rencontré Céline en 2012, Adrien Quatennens affirme être “très tombé amoureux de sa femme” et l’avoir épousée en 2014. Il avait un jour révélé à Olivier Véran, l’un de ses opposants politiques, qu’il était batteur et grand fan d’Hubert-Félix Thiéfaine lors d’une conversation privée.

Avant de devenir ministre, il a siégé à la commission des affaires sociales, où il a déclaré à Paris Match : “Nous nous sommes amusés à citer notre idole dans nos discours respectifs”. Depuis la mi-septembre, date à laquelle elle et Adrien Quatennens ont publié une déclaration ensemble, elle ne s’était pas exprimée publiquement.

Céline Quatennens Vie Privée

Mercredi 23 novembre, Céline Quatennens, l’épouse du député du Nord, a critiqué la “rage”, les “crises” et les “violences physiques et morales” de l’élu insoumis depuis “de nombreuses années”, niant tout “contexte d'”agression mutuelle”. Lors d’une précédente procédure de reconnaissance de culpabilité dans cette affaire de violences, le député LFI avait été convoqué à Lille le 13 décembre.

Deux mois seulement après qu’Adrien Quatennens a reconnu dans un communiqué que son épouse avait été victime d’agressions, dont une gifle, La France insoumise tente d’orchestrer son retour à l’Assemblée nationale. Lorsqu’il a découvert que sa femme avait caché une main courante dans le Canard enchaîné, il a reconnu avoir fait la même chose. Selon le parquet de Lille, l’enquête a été ouverte mi-septembre dans le cadre d’une “politique pénale volontariste de lutte contre les violences conjugales”.

Le 26 septembre dernier, Céline Quatennens aurait porté plainte contre son mari et une seconde main courante sur son SMS, comme le rapporte Jade Dousselin. La famille de la représentante du Nord Céline Quatennens est ici. Adrien Quatennens, divorcé, est “soupçonné d’avoir commis des violences conjugales”, selon un reportage du Canard enchaîné du 14 septembre. La numéro deux française, Céline Quatennens, s’est récemment mariée avec son amant de longue date.

La police du Nord avait été contactée, comme nous l’ont informé nos amis communs. Après que l’avocat de son mari ait soulevé une dispute au sujet des formalités de divorce, elle a dû partager des informations qu’elle avait prévu de garder privées. En juin de l’année dernière, La Voix du Nord publiait un article sur la famille du leader nouvellement élu. Il a été rapporté le matin de l’enquête législative qu’Adrien Quatennens avait “passé beaucoup de temps” avec la fille du couple avant que la séparation ne soit finalisée.

Selon son père, qui nous a présenté, « il ne le voit pas très souvent », c’est un jeune homme. Après avoir été élu pour la première fois à l’Assemblée nationale en 2017, Adrien Quatennens est depuis le 22 juin le numéro deux de LFI. Être dans la fonction publique peut avoir de lourdes répercussions sur la vie personnelle.

En juin 2022, Adrien Quatennens disait ceci pour un portrait commandé par Society : “Dès que j’ai eu l’opportunité de travailler pour avoir la vie que je voulais avec celle qui est devenue ma femme, je l’ai fait.” Ses professeurs l’avaient poussé à poursuivre ses études, mais il a décidé de se concentrer plutôt sur son couple en s’inscrivant à EDF pour étudier l’écologie et les télécommunications.

Lui et son épouse auront une vie professionnelle fructueuse car lors de la deuxième journée de débat sur le projet de loi modifiant le Code du travail, en juillet 2017, il compte prononcer le même discours que celui du premier jour. Il a poursuivi en disant qu’il était “très amoureux” de sa petite amie d’alors.

Ils sont séparés depuis cinq ans et ont finalement publié une déclaration commune sur les « moments difficiles » qu’ils traversent. Le couple a annoncé son divorce lundi 13 septembre. Les époux Quatennens, Adrien et Céline, ont demandé aux médias de cesser d’envahir « leur vie privée » car ils « vivent comme des millions de Français » en ce moment.

Suite au dépôt d’un « maintien de plainte ou d’ouverture d’une procédure judiciaire liée, entre autres, aux menottes » par l’épouse du numéro deux de La France insoumise (LFI), les Quatennens ont publié mardi un communiqué commun, exigeant que leur “vie privée” soit respectée. Par l’intermédiaire de leurs avocats, Céline et Adrien Quatennens affirment avoir appris que le parquet avait pris le contrôle des faits et qu’ils étaient déçus que la main actuelle « échoue » si rapidement.

Interrogé par l’AFP sur “nos familles”, le Stade de Lille n’a pas répondu. Dans cette quinzaine de lignes, Céline et Adrien Quatennens expriment leur consternation que le mainstream ait « immédiatement fuité » dès qu’ils ont appris (par l’intermédiaire d’avocats) que le parquet s’était emparé des faits.

Ni l’arène de Lille ni l’AFP n’ont fait de commentaire. Jade Dousselin, l’avocate du couple, a refusé de donner plus de détails sur les affirmations formulées dans le texte principal. Elle vient de relayer leur message, auquel ils se sont fortement opposés car il contenait des informations accessibles au public.

Après avoir fait savoir à son mari qu’elle souhaitait divorcer, Céline Quatennens s’est disputée avec lui et a fini par s’en prendre à lui. Nous devons insister sur le respect de notre espace personnel et de celui de nos proches si nous voulons un jour parvenir à l’harmonie. Céline Quatennens, l’épouse d’Adrien, s’est finalement prononcée mercredi contre son mari, affirmant à l’AFP qu’elle était victime de “violences physiques et morales” de la part du député depuis “plusieurs années”, niant l’existence d’un “contexte d’agression mutuelle”.

L’élu LFI de la région Nord a démenti ces allégations dans un communiqué publié dans l’après-midi. LFI a réitéré son soutien à la poursuite des procédures judiciaires et son intention d’attendre leur issue avant de prendre une décision sur le dossier Quatennens. Quand et comment Adrien Quatennens reviendra-t-il à l’Assemblée nationale sont deux questions auxquelles une France insoumise ne peut répondre sans paraître idiote.

Même si le député du Nord qui fait l’objet de l’enquête sur les violences conjugales n’est plus en vacances médicales, son retour a mis le caucus législatif dans une situation précaire. De nouveaux détails sont apparus dans l’affaire grâce au témoignage de son épouse ce mercredi.

Depuis de nombreuses années, j’ai été la cible de sa colère, de sa rage et de ses violences physiques et émotionnelles. Trois fois au cours des dernières années, j’ai demandé le divorce et à chaque fois j’ai reculé sous la pression”, a-t-elle déclaré dans une déclaration dont la véracité a été vérifiée par son avocat.

Adrien Quatennens nie ces accusations dans une déclaration publique

Se défendant contre ce qu’elle appelle “une version très personnelle”, l’épouse du député du Nord affirme parler “contre son gré” pour “rééquilibrer les choses”. Selon la lettre fournie par l’Agence France-Presse, “ces déclarations interviennent dans un contexte de négociations tendues à l’occasion de son divorce et de désaccords sur les conditions financières et la garde de leur enfant”.

En début de soirée, La France insoumise a publié un communiqué dans lequel elle se disait toujours « fidèle à (son) engagement féministe » et attendait les résultats de la procédure judiciaire : « Fidèles à notre engagement féministe, nous prenons cette parole. sérieusement, les graves accusations qui ont été formulées et qu’Adrien Quatennens rejette par la voix de son avocat. Lorsque la décision du tribunal aura été rendue, nous discuterons en groupe des prochaines étapes. Adrien Quatennens a déclaré qu’il s’abstiendrait des activités de notre groupe parlementaire d’ici là.

Céline Quatennens Vie Privée
Céline Quatennens Vie Privée
Sharing Is Caring:

Leave a Comment

error: Le contenu est protégé !!